Simon Wood

Posts Tagged: french edition

I’m happy to announce the release of LA PUTE, the French edition crime novelette, THE HOOKER.  It’s the first in the LES ACTES RÉPRÉHENSIBLES series of stories.  The storyline is as follows:

“Mark est heureux de célébrer la fin de son célibat avec un enterrement de vie de célibataire, son garçon d’honneur, Lance, ne l’est pas. Il insiste pour que Mark souligne l’événement en grandes pompes … en compagnie d’une prostituée. Le dernier baroud d’un célibataire avant qu’il ne soit condamné à une vie d’homme marié, mais tout prend une autre tournure quand la pute les escroque. Le monde de Mark s’effiloche et le côté sombre de sa personnalité, jusque-là insoupçonné, se manifeste.”

La série présente des histoires sans héros ou sans fins heureuses dans certains cas. Ces récits mettent en scène des personnages qui perdent de leur chemin et peuvent ne jamais le retrouver. Vous ne pourrez approuver leurs actions, mais peut-être pourrez-vous éprouver de la sympathie pour leurs âmes endommagées. Vous pourriez trouver ces histoires désagréables, c’est là le but recherché. Ne jugez pas. Personne n’est immunisé contre la perpétration d’un acte répréhensible.

L’idée à l’origine de la série ACTES RÉPRÉHENSIBLES a vu le jour suite à une situation dans laquelle je me trouve parfois quand des éditeurs croient que le ton ou le sujet d’une œuvre peut heurter la sensibilité des lecteurs. Un éditeur m’a déjà téléphoné pour me dire, «C’est un peu sinistre. Voulez-vous descendre d’un cran ?» Dans certains cas, je peux le faire, dans d’autres, non. On m’a demandé de laisser tomber quelques histoires de ma collection ASKING FOR TROUBLE à cause du ton employé. LA PUTE était une de ces histoires. Parfois, il vous faut aller là où l’histoire vous amène, dans toute sa gloire hideuse. Une histoire doit nous faire ressentir quelque chose — même si c’est de la répulsion ou de la désapprobation. Dans les mois et les années à venir, je planifie de vous offrir quelques nouvelles et histoires qui vous feront réagir. Je sais que ces histoires ne seront pas pour tout le monde, mais j’espère que certains d’entre vous m’accompagneront dans ces excursions à vau-l’eau, parce qu’en fin de compte, si cela peut arriver à d’autres, cela peut aussi nous arriver.

I hope you’ll give LA PUTE a try.

Categories: new book shelf life

Read more

I’m happy to announce the release of MALFRATS, the French edition of LOWLIFES.  After the success of my French book, L’évadée, it was only natural to give French readers something else to chew on.  I’m looking forward to see their response to this story.

For those who read French, the storyline goes a little like this:

Le détective Larry Hayes de la police de San-Francisco, croit avoir atteint le fond du baril quand il reprend conscience dans une ruelle après un mauvais trip et sans aucun souvenir des quatre heures précédentes. Et ce n’est que le commencement de ses ennuis. A deux pâtés de maisons de là, l’informateur de Hayes, un sans-abri nommé Noble Jon, gît dans la rue, mort, après avoir été battu et poignardé. Les sinistres affres de la culpabilité s’infiltrent dans le cerveau de Hayes. Est-il l’assassin de Jon? Les preuves s’accumulent contre lui. Hayes monte sa propre enquête afin d’avoir une longueur d’avance sur les accusations de meurtre qui ne manqueront pas de s’abattre sur lui, et il disparaît parmi la communauté des sans-abri de la ville.

So if you’re French or know someone French, I hope you’ll give this book a shot.

Categories: new book shelf life

Read more

pourriture-simon-woodI’m happy to announce the release of POURRITURE, the French edition of ROAD RASH.  After the success of my first French book, L’évadée, it was only natural to give French readers something else to chew on.  I’m looking forward to see their response to this story.

For those who read French, the storyline goes a little like this:

James Straley peut bien penser que son existence est maudite, mais elle n’a rien de comparable avec ce qui l’attend sur l’autoroute de la vie. Il est en fuite avec le butin d’un vol de banque loupé. C’est tout ce qu’il possède. Ses acolytes sont morts et sa voiture vient de tomber en panne. Il est à pied, avec l’argent, quand il aperçoit deux voitures impliquées dans un carambolage. Il lui est impossible de sauver les conducteurs, mais il peut se sauver lui-même en s’appropriant l’une des épaves. Manque de chance, il vole la mauvaise bagnole. Après une heure derrière le volant, il commence à développer une urticaire qui dévore sa chair. Aucun médecin ne peut l’aider – seul le propriétaire initial de la voiture en a le pouvoir. Si Straley veut récupérer sa peau, il doit entreprendre un long voyage sur le chemin de la rédemption, un voyage qui s’achèvera au cœur de l’Amérique Centrale.

So if you’re French or know someone French, I hope you’ll give this book a shot.

Categories: new book shelf life

Read more